Diapo Diapo Diapo Diapo
Centre d'Urologie
Drôme - Ardèche
Nouveau marqueur du cancer de prostate disponible PCA3Nouveau lithotripteur pour calculs du rein et uretèreHPDA 17ème meilleure clinique de FRANCEUrodynamique dernière générationPALMARÈS CANCEROLOGIE RHÔNE-ALPES
Accueil > Les maladies en urologie > Incontinence urinaire - Prolapsus

Prolapsus génital

Définition



C'est la "descente d'organe" dans le langage commun. Il est provoqué par le vieillissement progressif des tissus du périnée féminin. Le prolapsus est favorisé par les accouchements voie basse surtout s'ils ont été difficiles, la ménopause, l'age et les facteurs augmentant la pression abdominale comme l'obésité et les efforts de poussées importants.

Le signe ressenti en 1er est la sensation de poids dans le pelvis et l'apparition d'une boule dans le vagin.

Traitement



La rééducation peu apporter un certain bénéfice mais guérit rarement le prolapsus. La correction du prolapsus se fait de façon chirurgicale. Le but est d'ammarer les organes du pelvis au promontoire (face antérieure de la 1ere vertèbre sacrée), l'intervention est donc appelée promontofixation.
Cette chirurgie est pratiquée par coelioscopie ce qui permet d'éviter une grande cicatrice ainsi qu'un convalescence raccourcie.

Plus d'informations ici.


Incontinence urinaire

Définition



C'est la perte involontaire d’urine, objectivement démontrable et constituant un problème social ou d’hygiène.
Il existe plusieurs types d'incontinence urinaire et donc plusieurs traitements. Le diagnostic est établi après la réalisation d'un interrogatoire précis et des examens complémentaires.

L'incontinence urinaire féminine est fréquente et sous-estimée. Les facteurs favorisants sont : l'obésité, les efforts physiques en poussée répétés, les accouchements par voie naturelle, les infections chroniques.


Les principaux types d'incontinence



L'incontinence urinaire d'effort


C'est la perte d'urine lors de la toux, les éternuements, les efforts physiques. Le premier palier du traitement est la rééducation qui permet d'obtenir une certaine amélioration. En cas d'échec, le traitement chirurgical est proposé. Il consiste à mettre en place une bandelette sous l'urètre. C'est l'opération appelée communément TOT pour trans obturator tape.
Cliquez sur ce lien pour plus de détails

L'incontinence par impériosités


Dans ce cas les pertes d'urines sont causées par une hyper activité de la vessie qui provoque des contractions vésicales pouvant conduire à des fuites. Le traitement est médical dans ce cas et consiste à prescrire des médicaments de la famille des anticholinergiques.




Références bibliographiques

* Recommandations pour le traitement de l'incontinence urinaire féminine non neurologique Prog Urol, 2010, 20, S93, suppl. 2


Dernière mise à jour le 12/11/2010
Copyright © Cabinet Urologie Drôme - Haut de la page - Propulsé par B3clic Création de site Internet médicaux - Mentions légales
Ce site utilise des cookies ainsi que des cookies de services tiers (google analytic) - OK, tout accepter - Plus d'informations ET PERSONNALISATION !